wcs
BDA NOVANCIA

Bons plans artistiques encore et toujours à votre service !

Bonjour à tous !

Et voilà, l’école se vide peu à peu, la fin de l’année approche…Je vous retrouve donc aujourd’hui pour le dernier article de cette newsletter (pour cette année en tout cas !).

Pour finir en beauté je vais vous proposer quatre événements artistiques à ne pas louper à Paris durant les prochains mois.

Je commence avec les expositions.

Van Gogh : on ne le présente plus, un des artistes les plus célèbres de l’histoire de la peinture. Une rétrospective lui est dédiée au musée d’Orsay, jusqu’au 11 Juillet.

Mais vous ne verrez pas seulement de la peinture : les œuvres sont accompagnées de textes d’Artaud, qui tente de comprendre et d’expliquer Van Gogh. Des lettres du peintre et des dessins  seront également présentées. Une exposition très prometteuse donc, sur un grand artiste qu’on redécouvre avec grand plaisir.

Dans un autre genre, la Maison Européenne de la Photographie propose une exposition originale sur la capitale vue par Martin Parr, de façon assez atypique. Jusqu’au 25 Mai, vous pourrez donc regarder Paris à travers l’œil amusé du photographe britannique, qui a immortalisé la ville lumière sous toutes ses coutures : Parisiens, touristes, défilés de mode, 14 Juillet, musées…

 

Viennent ensuite deux spectacles (qui ne débuteront pas avant Septembre mais je préfère vous prévenir à l’avance, vous pouvez même acheter vos place dès maintenant, elles risquent de partir vite !).

Roman Polanski, le célèbre réalisateur, se met à la comédie musicale ! C’est au théâtre Mogador à partir du 16 Octobre que se produira l’adaptation de son film « Le Bal des Vampires », qui a déjà été présenté dans d’autres pays (Allemagne, Russie, Japon…).

La mise en scène s’annonce extraordinaire : 36 artistes et pas moins de 23 décors.

Des canons à neige seront également utilisés pour recréer l’ambiance du film. Cette comédie musicale sera en plus, apparemment, pleine d’humour. On a hâte !

 

Toujours dans les comédies musicales (oui, j’adore ce genre de spectacle…normal, les musicals rassemblent  beaux costumes et décors, musique, danse, chant et théâtre…de quoi nous transporter à chaque spectacle et nous (re)donner le sourire !). Donc toujours dans les comédies musicales, Mistinguett se jouera au Casino de Paris du 11 Septembre au 30 Novembre 2014. Ce spectacle retracera la vie de la reine des années folles, avec 25 chanteurs, comédiens et danseurs. La musique mélangera jazz, rock et électro, précise le metteur en scène Albert Cohen. Ça promet !

Voilà, ce sera tout pour cet article, en espérant vous avoir donné envie !

Bonne soirée à tous :) 

Apolline V. 

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?

Cette semaine dans la Newsletter, le nouveau film de Philippe de Chauveron qui sortira le 16 Avril.

A l’affiche de cette vraie comédie ; Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abitan et bien d’autres encore. 

L’histoire du film est la suivante : Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie provinciale, sont des parents traditionnels. Mais charité chrétienne avant tout, ils se sont toujours obligés de faire preuve d’ouverture d’esprit.
Quand leurs filles chéries ont pris l’une après l’autre pour époux des hommes d’origines et de confessions diverses, les pilules furent bien difficiles à avaler. Mais pour rien au monde ils ne s’avoueraient racistes… d’ailleurs ils ne le sont pas, c’est contre leurs valeurs !
  
 Leurs espoirs de voir enfin l’une d’elles se marier à l’église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique. Catholique, certes, mais d’origine ivoirienne… 

Une idée scénario très intéressante et le casting ne peut que promettre une belle réussite.

Le film n’étant toujours pas sorti, l’équipe du BDA n’a pas eu la chance de le voir mais les critiques jusqu’alors sont très positives ! 

Selon Europe 1, c’est une comédie à ne pas rater.

Pour les curieux qui souhaiteraient en découvrir un peu plus en images, voici le lien de la bande annonce :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=222259.html

En espérant que ce film plaise au plus grand nombre, la solution pour le savoir est d’y aller pour passer un bon moment et nous l’espérons, bien rire ! 

Pierre B.

Deux flics dans le Bayou

Salut à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler d’une série originale qui est sortie au début de cette année sur HBO et qui fait déjà beaucoup parler d’elle : True Detective

Avis aux amateurs car cette série est un drame / policier bien typé.

Créée par Nic Pizzolatto, un jeune scénariste discret, la série nous plonge en Louisiane au milieu des années 90, et  déjà se développe une ambiance bien particulière qui ne manque pas de nous tenir en haleine tout du long, notamment grâce à une direction artistique remarquable.

Côté synopsis rien de particulièrement extraordinaire puisqu’on nous dévoile l’enquête de deux inspecteurs, Rust Cohle ( Matthew McConaughey ) et Martin Hart ( Woody Harrelson ) qui sont chargés de résoudre le meurtre d’une jeune femme retrouvée  coiffée de bois de cerfs et tatouée de dessins sataniques.

Plusieurs années plus tard, alors qu’ils ont quitté la police, ils sont contactés en 2012 par deux autres inspecteurs alors qu’un meurtre similaire a été commis.

Ce qui marche dans cette série c’est le jeu d’acteurs, vraiment digne d’un très bon film d’Hollywood. Les personnages sont complexes, torturés et le duo électrique formé  par les deux acteurs principaux est très intéressant. 

La mise en scène est efficace avec le parti pris de comporter double trame narrative, une en 1995 et l’autre en 2012, ce qui influe notre découverte de l’intrigue sans confondre, et ça c’est très plaisant.

Les dialogues sont tortueux et intellos, mais digestes.

Les décors et la photographie sont incroyables, les jeux de lumières éblouissants. 

L’histoire est formidablement bien menée, la réalisation est sans faille, l’effet est imparable : on est scotchés !

Avis, donc, à ceux qui ont gardé un bon souvenir de Seven ( Se7en ), et qui n’ont pas peur de s’ennuyer par moments car cette série est assez lente, mais vraiment très réussie.

Guilhem L.

La crème de la crème : le film qui va vous parler !

A l’honneur cette semaine dans la newsletter, « La crème de la crème », le nouveau long métrage de Kim Chapiron.

Nous avons choisi de vous présenter ce film pour plusieurs raisons ; tout d’abord, ce film concerne un groupe d’étudiants d’école de commerce et tout se passe au sein de cette école, chose qui nous intéresse plus particulièrement.

Mais aussi car c’est le premier grand rôle au cinéma de Jean-Baptiste Lafarge, un proche d’un des membres de la rédaction qui gagne à être connu !

L’histoire du film : « Dan, Kelliah et Louis sont trois étudiants d’une des meilleures écoles de commerce de France. Ils sont formés pour devenir l’élite de demain et sont bien décidés à passer rapidement de la théorie à la pratique. Alors que les lois du marché semblent s’appliquer jusqu’aux relations entre garçons et filles, ils vont transformer leur campus en lieu d’étude et d’expérimentation. La crème de la crème de la jeunesse française s’amuse et profite pleinement de ses privilèges : tout se vend car tout s’achète… mais dans quelle limite ? »

Au menu, l’histoire d’une bande d’étudiants d’une grande école de commerce qui ressemble à s’y méprendre à HEC qui ne tarde pas à passer «de la théorie à la pratique» en lançant un réseau de prostitution au sein du campus.

Lors d’une soirée étudiante déjantée où les étudiants se saoûlent, dansent et font tomber leur chemise blanche sur le Lac du Connemara, un classique des soirées BDE, nos trois personnages principaux observent leurs jeunes camarades en manque de chair fraîche. Ils établissent la théorie suivante: si un étudiant lambda flirte avec une fille splendide à une soirée, sa cote prendra du grade et «il pourra coucher avec n’importe quelle fille de l’école le lendemain». Leur vient alors l’idée d’investir «le marché sexuel» du campus en réponse à cette «demande» en montant un réseau de call girls, qui se mutera ensuite en réseau de prostitution. Pour ces proxénètes en herbe, c’est «l’occasion de te faire un réseau».

Les critiques de la crème de la crème sont jusqu’alors très encourageantes avec en moyenne une note de 4/5.

« L’approche documentaire de Kim Chapiron donne à cette comédie dramatique une crédibilité et une justesse au niveau des situations, des dialogues et de l’interprétation. Son regard, féroce, est cependant chargé d’empathie pour ses héros, avides de transgressions et d’excès, de sexe et de fêtes, qui testent leurs limites. » Le journal du Dimanche

« À défaut de nous faire découvrir les coulisses de la formation des « élites », à l’exception du folklore trash des soirées, Kim Chapiron nous offre un tiercé gagnant de jeunes comédiens dont on reparlera, à commencer par l’excellente Alice Isaaz. » Télé 7 jours

 

L’équipe du BDA n’a toujours pas vu le film (normal, il sort après-demain) mais, aux vues de l’histoire, des acteurs et des critiques récentes ; nous ne pouvons que vous conseiller d’aller voir sans plus attendre la Crème de la crème afin de vous faire votre propre idée et de constater qu’il n’y a pas que des clichés d’écoles de commerce !

 Pierre B.

Séries : Do’s and Don’ts, point n° 2 !

Et voilà déjà 2 semaines depuis le dernier article! Le printemps est là, certaines séries vont se finir et d’autres recommencer. Je vous propose de continuer sur la lancée de la dernière fois, c’est à dire le jugement des séries!

Même principe que la semaine dernière et on commence toujours avec les séries que je vous recommande, attention cette fois ci je vous parle aussi de séries qui ne sont pas diffusées en ce moment :

  • Vikings: La série suit l’histoire de Ragnar Lothbrok un supposé héros et roi de son temps qui a conquis beaucoup de territoires et rallié des peuples. La série appartient à la chaîne History Channel et nous donne un aperçu des rites et croyances des peuples de l’époque. Cette série a clairement remplacé pour moi Spartacus qui s’est finie l’année dernière, elle est d’ailleurs certainement 3 fois mieux que la nouvelle série de stars Black Sails (voir la critique de Guilhem la semaine dernière)

  • Siberia : Et si une émission de télé réalité tournait mal ? Imaginez Koh Lanta, où une tribu aborigène referait surface et chercherait à tuer tout le monde! Bon ce n’est pas exactement ça dans la série mais le scénario est en tout cas plein de rebondissements et de surprises, une série que je vous conseille vivement!

  • Chosen : Cette série est véritablement un petit bijou, ne lisez même pas la fin de mon article, foncez la commencer. Il y a 2 saisons, 6 épisodes par saison et ce sont surtout des épisodes de 20 minutes seulement! Je ne préfère pas trop vous en dire et vous laisser découvrir par vous mêmes ce qu’il en est. Pour les fans de Heroes on retrouve Milo Ventimiglia (Peter Parker) dans la saison 1 et un autre acteur plutôt connu dans la saison 2 mais j’en tairai le nom pour vous laisser la surprise!

  • Game of Thrones: Tout le monde la connaît mais ça fait toujours du bien de le rappeler, cette série est parfaite, plus qu’une semaine avant le grand retour!

Les sympathiques mais qui ont besoin d’un rebond :

  • Under The Dome: Une adaptation du film de Stephen King qui a plutôt bien marché l’été dernier. Une ville au milieu des États-Unis est enfermé sous un dôme et personne ne peut sortir. Y a-t-il une raison? Pourront-ils survivre sans relation avec le monde extérieur? Je dois avouer en revanche que d’un point de vue scientifique il y a beaucoup de limites à l’histoire, les faux raccords fusent mais si l’on passe au dessus, c’est plutôt un bon moment de détente.

  • Californication : La série présente très simplement la vie d’Hank Moody, un écrivain/Scénariste/Star Hollywoodienne qui essaye de gagner sa vie en faisant ce qui lui plaît le plus. Il se fout un peu de tout et se la joue un peu rebelle mais on apprécie son style, c’est sans oublier Charly et Marcy Runkle qui sont aussi déjantés qu’attachants et qui donnent beaucoup d’humour à la série. La fin de la saison 6 laissait sous-entendre peu de choses on en attend donc plus à la reprise le 13 avril.

  • Glee : Oui encore une série dont j’ai un peu honte mais bon on est entre amis nan ? J’ai plusieurs fois été déçu par la série, pas très difficile vu les scénaristes qu’ils avaient, c’est à dire aucun avant la saison 3. [ATTENTION SPOILER, il faut avoir vu l’épisode 5x13 pour continuer] oui je préfère prévenir quand même. Ca y est les “New Directions” c’est terminé, on dit Adieu à McKinley High et bonjour à du 100% New York et surtout adieu à ce maudit Will Schuester! Espérons pour le bien de la série qu’il arrive quand même à nous faire de bons medley. Quoi qu’il arrive la saison 6 sera la dernière pour la série donc on a hâte de voir ce qu’il en sera!

 

Les à arrêter/ne pas commencer/qui n’ont pas fait leurs preuves:

  • Hannibal : La série était vendue comme LA découverte du moment, elle a même été achetée par Canal+ mais très honnêtement je n’ai pas eu de coup de coeur. La série passe plus pour une énième série Z policière. Hannibal n’est finalement que peu présent dans l’histoire et tout n’est que suggéré. La saison 2 a repris il y a un mois, je ne lui ai pas encore redonné sa chance malgré des critiques plutôt bonnes, mais bon les critiques étaient déjà bonnes pour la 1ère saison alors hein!

  • Falling Skies : Une petite série qui avait attiré mon attention. C’est fait les extra-terrestres ont envahi la terre et cherchent à coloniser petit à petit notre monde. C’est finalement une version longue d’un film d’invasion d’aliens mais qui nous amène à nous poser beaucoup de questions sur l’existence humaine. Je suis resté un peu sceptique quant au potentiel de développement de la série, la saison 3 avait beaucoup de potentiel pour bien réussir mais on attendait plus. La saison 4 sera là avant l’été, il faudra clairement remonter la barre.

  • Revolution : Une série qui s’annonçait plutôt sympa, l’électricité a disparu sur Terre et a amené toutes les populations à revenir à un stade primitif où règne la loi du plus fort. La série avait beaucoup pour plaire mis à part le charisme de moule de tous les personnages, à l’exception de Giancarlo Esposito (Gus-Breaking Bad) et Elizabeth Mitchell (Juliet-Lost). Le plot de la série tourne un peu en rond, la saison 1 était difficile à finir et la saison 2 n’a fait qu’empirer les choses, au bout du 2 éme épisode j’ai finalement regretté d’avoir eu, à l’inverse des personnages de la série, de l’électricité qui m’a permis de la regarder.

Et voilà c’est tout pour cette semaine. N’hésitez pas à nous laisser des messages sur la page BdA avec des demandes spéciales pour avoir nos avis sur certaines séries. Bonne semaine à tous!

Guillaume C.